Un autre ; La reconfiguration de l’autoroute Laurentienne en boulevard urbain et la requalification des terrains environnants permettraient le développement de 6 000 logements. Cette proposition est mise de l’avant par 5 organismes environnementaux et plusieurs conseils de quartier. Elle a le mérite de réparer une verrue près du centre-ville et de remettre en question le recours aux terres des Soeurs de la Charité pour le développement urbain.

Lire l’article